SICAN2021 : sensibilisation et équité dans la lutte contre le cancer en Algérie

SICAN2021 organisé dans le cadre de la campagne mondiale de l’OMS « Pour un monde plus juste et en meilleure santé »

A l’occasion de la campagne mondiale de l’OMS « Pour un monde plus juste et en meilleure santé », le Ministère de la santé a organisé le 5ème Salon d’information sur le cancer (SICAN2021) du 06 au 08 avril 2021, au Palais des expositions Pins Maritimes, SAFEX à Alger.

La célébration de la journée mondiale de la santé et l’inauguration du SICAN2021 ont été  rehaussées par la présence de plusieurs membres du gouvernement à savoir le M. le Ministre de la santé, M. le Ministre du travail, de l’emploi et de la sécurité sociale, Mme la Ministre de la solidarité nationale, de la famille et de condition de la femme et M. le Secrétaire d’Etat chargé de la réforme Hospitalière ainsi que du Coordonnateur résident du Système des Nations Unies en Algérie et du Représentant de l’OMS en Algérie.

Lors de son intervention, le Ministre de la santé, le Pr. Abderrahmane Benbouzid, a rappelé que l’année 2021 a été dédiée par l’OMS au personnel de santé et aux aides-soignants, à qui il a rendu un hommage pour leur dévouement et leur engagement tout au long de cette année. « C’est une occasion pour rappeler nos engagements dans le cadre des Objectifs de Développement Durable et leur application sur le terrain afin d’améliorer l’accès à la santé pour tous et ce à travers des conditions de vie de qualité en impliquant l’ensemble des secteurs dans un cadre coordonné, planifié et organisé et d’assurer des services de soins essentiels de qualité pour tous et partout » a souligné le Ministre de la santé. 

Pour sa part, le Coordonnateur Résident du SNU en Algérie, M. Eric Overvest, a mis en exergue les efforts du gouvernement algérien et les investissements réalisés dans le secteur de la santé. « Depuis son indépendance, l’Algérie a fait des progrès impressionnants en matière de développement humain, notamment dans le domaine de la santé. Un secteur de priorité ou de grands investissements sont consentis. L’accès aux soins de santé a été facilité par le développement continu des ressources humaines et de l’infrastructure sanitaire qui répond aux besoins des nouveaux défis sanitaires, comme les centres spécialisés de lutte contre le cancer » a-t-il ajouté.

Le Représentant de l’OMS, Dr Bla François NGUESSAN, a mis l’accent sur l’importance de collecter des données probantes qui guideront la prise de décision des gouvernements en matière de santé. « L’un des défis majeurs qui entravent les efforts de lutte contre les inégalités réside dans l’insuffisance des données permettant de déterminer les groupes non atteints et de comprendre les raisons de ce problème. Afin de combler ces insuffisances, les systèmes nationaux d’information sanitaire doivent recueillir des données ventilées selon l’âge, le sexe et le niveau d’équité. Ces informations pourront ensuite servir à éclairer la prise de décisions et l’élaboration des politiques. L’OMS œuvre de concert avec les pays pour renforcer les capacités de collecte, de gestion et d’exploitation des données et pour améliorer le suivi et l’action qui sont menés afin de lutter contre les inégalités évitables » a-t-il déclaré.

Après avoir suivi avec attention les présentations des experts sur la situation des cancers en Algérie, le Ministre de la santé a procédé à l’inauguration du 5ème Salon d’information sur le cancer (SICAN2021). Les membres du Gouvernement et les responsables onusiens ont visité les différents stands.  Ils ont discuté avec les exposants. 

Dédié aux professionnels de la santé et aux populations, le SICAN2021 avait comme objectifs principaux de présenter la situation épidémiologique actuelle sur les cancers en Algérie à travers des communications et des ateliers animés par les experts nationaux et d’informer la population sur les moyens de dépistage, de diagnostic et de prise en charge des cancers.  Un accent particulier est accordé à la sensibilisation des populations aux facteurs de risque et aux comportements sains à adopter comme moyens de protection contre le cancer et les maladies non transmissibles en général. La société civile était fortement représentée à cet événement de santé publique, institué par le Ministère de la santé, signe du grand intérêt qui est porté à cet enjeu majeur qu’est la lutte contre les cancers.

Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative
OMS
Organisation mondiale de la santé