Journée Mondiale des Réfugiés 2020 : une célébration virtuelle en Algérie

Le HCR Algérie a célébré la Journée mondiale des réfugiés ce dimanche matin 21 juin en organisant une cérémonie virtuelle WEBEX

ALGER - L'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a célébré la Journée mondiale des réfugiés ce dimanche matin 21 juin en organisant une cérémonie virtuelle WebEx pour les réfugiés, les représentants du gouvernement, le personnel des agences des Nations Unies, les représentations diplomatiques, les donateurs, les membres de la société civile, les journalistes et les représentants des organisations partenaires. Compte tenu du contexte COVID-19, la cérémonie a été organisée à distance, mais de nombreux participants en ligne y ont néanmoins assisté. Le thème de la Journée mondiale des réfugiés de cette année était « Tout le monde peut faire la différence, chaque action compte ». Le but de la cérémonie était de célébrer les réfugiés mais aussi de renforcer la coopération afin de mieux contribuer à leur protection.

Les invités ont été accueillis par le représentant du HCR, Monsieur Agostino Mulas. La cérémonie a vu la participation de deux réfugiés qui se sont rendus en personne au bureau du HCR ainsi que la présentation de deux vidéos de la communauté des réfugiés urbains et une interview vidéo avec Mme Khaira Boullahi, chargée de la santé des réfugiés sahraouis à Tindouf.  Les allocutions et interventions de Mme Maya Sahli-Fadel, Commissaire et Rapporteuse spéciale de la Commission africaine sur les réfugiés, les demandeurs d'asile, les personnes déplacées et les migrants en Afrique de l'Union africaine et de M. Abderrahmane Arar, président du réseau NADA ont complété cet évènement.

Mme Sahli-Fadel a remercié le HCR de ses efforts pour protéger les réfugiés et les demandeurs d'asile, en particulier dans les circonstances actuelles de la pandémie de COVID-19. Elle a souligné l'importance de l'inclusion, de l'implication des réfugiés dans les différents programmes et interventions, et a parlé des réfugiés en Afrique - soulignant qu'ils ne devraient pas être laissés pour compte et devaient être intégrés dans les programmes nationaux et les services sociaux.

En plus de remercier le HCR et ses partenaires pour le travail accompli, notamment dans le domaine de l'éducation et de la formation professionnelle, M. Arar a salué la disponibilité et le soutien des autorités algériennes. M. Arar a également plaidé pour l'intégration des réfugiés sur le marché du travail local. Comme il l'a dit, « les besoins des réfugiés évoluent et changent avec le temps. Nous devons entendre en permanence les réfugiés et apporter une réponse adaptée à leurs besoins réels ».

M. Agostino Mulas, Représentant du HCR, a remercié les autorités algériennes pour l'accueil et l'inclusion des réfugiés depuis de nombreuses décennies et en particulier pendant la période critique de ces derniers mois, alors que le monde est aux prises avec la pandémie de COVID-19. Décrivant la situation dans le monde, M. Mulas a déclaré : « La discrimination raciale et l'intolérance sont des causes courantes de fuite pour de nombreux demandeurs d'asile et réfugiés et continuent souvent de menacer leur protection à toutes les étapes de leur déplacement. Il faut faire davantage pour lutter contre le racisme, la discrimination et la xénophobie ».

M. Mulas a expliqué comment les réfugiés ont contribué à la lutte contre la pandémie, malgré leur situation extrêmement vulnérable, à Alger et à Tindouf. Il note comment, à Alger, certains réfugiés ont accueilli des demandeurs d'asile sans abri dans un geste extraordinaire de solidarité.

Au cours du mois de juin, dans la perspective de la Journée mondiale des réfugiés, le HCR a lancé des concours de photos pour les réfugiés et les demandeurs d'asile et a partagé des informations avec les médias sur leur situation en Algérie. À Alger, le concours de photographie du HCR                     «Confiné mais pas seul» a donné  aux réfugiés et aux demandeurs d’asile la possibilité de dépeindre leur condition et mode de vie pendant la pandémie de COVID-19.

À Tindouf, le concours a offert la même opportunité aux réfugiés sahraouis leur permettant d'illustrer, à travers la photographie, le profil de leurs aînés et le lien qu'ils entretiennent avec eux ainsi que l’espoir dans les camps. Certaines photos incroyables des deux concours ont déjà été présélectionnées et présentées lors de la cérémonie tenue le 21 juin.  

Le HCR a également partagé un article avec les médias algériens sur les conditions socio-économiques auxquelles les réfugiés sahraouis sont confrontés dans le contexte du confinement imposé par la pandémie du COVID-19, La crise sahraouie est la plus longue opération prolongée du HCR et la deuxième plus longue situation de réfugiés au monde.

 

Pour plus d'information, consulter le rapport de l’UNHCR sur les tendances mondiales: https://www.unhcr.org/5ee200e37/

                                         # # #

Le HCR, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés, est une organisation mondiale vouée à sauver des vies, à protéger les droits et à bâtir un avenir meilleur pour les réfugiés, les communautés déplacées de force et les apatrides. Nous travaillons pour faire en sorte que chacun ait le droit de demander l'asile et de trouver un refuge sûr, après avoir fui la violence, la persécution, la guerre ou une catastrophe dans son pays.

Suivez le HCR sur Twitter @Refugees et @unhcralgeria

POUR PLUS D'INFORMATION VEUILLEZ CONTACTER:

Russell Fraser        

fraser@unhcr.org

Tindouf, Algérie         +213 661 970315        

Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative
UNHCR
Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés