COVAX livre 364.800 doses de vaccins contre la COVID-19 en Algérie

Un premier lot de 364.800 doses de vaccins anti COVID-19 a été réceptionné samedi 03 avril 2021 dans le cadre du COVAX

A l’instar des autres pays, l’Algérie vient de recevoir un premier quota de 364. 800 doses du vaccin contre la #COVID19 dans le cadre du mécanisme de solidarité internationale #COVAX, un partenariat entre la Coalition pour les Innovations en matière de Préparation aux Epidémies (CEPI), Gavi, l'UNICEF et l'OMS et qui vise à couvrir les besoins de 20% des populations des pays adhérents.

Le mécanisme COVAX est le résultat d’un partenariat entre la Coalition pour les Innovations en matière de Préparation aux Epidémies (CEPI), Gavi, l'OMS et l’UNICEF, processus auquel l’Algérie a adhéré dès sa mise en place au niveau international. COVAX a pour vocation d'assurer une distribution équitable des vaccins contre la COVID-19 dans le monde entier. Cette livraison fait partie d'une première vague d'arrivées qui se poursuivra dans les semaines et les mois à venir.

 « Ces premières doses de vaccins délivrés sont le signe d’une élévation du rythme de la vaccination dans les prochaines semaines en Algérie. D’autres mécanismes bilatéraux vont se matérialiser » a déclaré Dr Derrar Fawzi, Directeur Général de l’Institut pasteur d’Algérie.

 « L’arrivée de ces doses de vaccin en Algérie, est une nouvelle très encourageante pour voir enfin les bénéficiaires qui le souhaitent, se faire vacciner. Nous devons travailler ensemble pour donner la priorité aux personnes les plus exposées aux maladies graves et aux décès, dans le pays, afin de tenir la promesse d’un accès équitable aux vaccins contre le nouveau coronavirus » a souligné le Dr Isselmou Boukhary, Représentant de l’UNICEF en Algérie.

Le représentant de l’OMS a félicité le gouvernement algérien à travers le Ministère de la Santé et le Ministère des Affaires Etrangères pour avoir facilité la réception de ces premières doses de vaccins. « L’OMS et ses partenaires continuent de travailler sans répit pour trouver des moyens d’augmenter la production et d'obtenir des doses de vaccins qui permettraient à l’Algérie d’atteindre son objectif de vaccination contre la COVID-19. Le défi majeur auxquels les pays font face est de faire en sorte que les vaccins, les produits de diagnostic et les traitements ne constituent pas une lueur d’espoir seulement pour certains, mais que tout le monde puisse espérer y avoir accès. En outre, même si les vaccins sont actuellement disponibles, nous ne devons pas oublier de rester vigilants et de continuer à respecter les gestes barrières » a souligné le Dr Nguessan Bla François, Représentant de l’OMS en Algérie.

Pour sa part, Mr Eric Overvest, Coordonnateur Résident des Nations Unies a mis en avant l’objectif d’équité du mécanisme COVAX : « Cette alliance du vaccin est le fruit du travail multilatéral et de la solidarité internationale pour faire face à la pandémie et vise à faire du vaccin COVID-19 un bien public mondial accessible à tous. Plusieurs pays, organisations multilatérales et le secteur privé participent à cette initiative pour que ce vaccin soit accessible de façon équitable et que personne ne soit laissé pour compte. Depuis le début de la pandémie, le Système des Nations Unies en Algérie apporte son soutien aux efforts du Gouvernement Algérien dans sa réponse à ce fléau ».

Avec l’appui de ses partenaires, notamment l’UNICEF et l’OMS, le Ministère de la Santé de la Population et de la Réforme Hospitalière a déjà procédé à la formation du personnel de santé, à l’évaluation de la chaîne du froid et à la sensibilisation de la population afin de garantir le bon déroulement de la campagne de vaccination.

COVAX reste à l’heure actuelle la seule initiative mondiale qui travaille avec les gouvernements et les fabricants pour garantir que les vaccins COVID-19 soient disponibles dans le monde entier, tant pour les pays à revenu élevé que pour les pays à faible revenu.

Source : OMS

Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative
ONU
Nations Unies
UNICEF
Fonds des Nations unies pour l'enfance
OMS
Organisation mondiale de la santé