Célébration de la Journée Mondiale de la Santé – Séance Inaugurale du 5e Salon d’Information sur le Cancer (SICAN 2021)

La Journée mondiale de la santé met l’accent sur la nécessité d’œuvrer pour un monde plus juste et en meilleure santé.

Monsieur le Ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière 

Mesdames, Messieurs les Ministres de

Monsieur le Secrétaire d’Etat chargé de la Réforme Hospitalière

Mesdames et Messieurs les représentants de la Société Civile algérienne

Chers collègues des agences des Nations Unies

Mesdames et Messieurs,

Je suis honoré d’être parmi vous aujourd’hui afin de participer, au nom du Système des Nations Unies en Algérie, à la célébration de la journée mondiale de la santé, organisée cette année sous le slogan « Pour un monde plus juste et en meilleure santé » et, , au Salon de l’information sur le cancer SICAN2021, cette conférence importante sur la prévention et la lutte contre le cancer.

Cette année, la Journée mondiale de la santé met l’accent sur la nécessité d’œuvrer pour un monde plus juste et en meilleure santé. Alors que l’attention du monde entier est portée sur la crise liée au coronavirus (Covid19), ce jour particulier est l’occasion de rappeler qu’il ne faut pas perdre de vue d’autres défis de santé comme le cancer, qui pèse lourdement sur les systèmes nationaux  de santé et engendre beaucoup de souffrance aux cancéreux due aux facteurs cliniques, socio-psychologiques ainsi que d'autres complications causées  par la chimiothérapie et la radiothérapie.

Depuis son Independence, l’Algérie a fait des progrès impressionnants en matière de développement humain, notamment dans le domaine de la santé. Un secteur de priorité ou de grands investissements sont consentis.

. L’accès aux soins de santé a été facilité par le développement continu des ressources humaines et de l’infrastructure sanitaire qui répond aux besoins des nouveaux défis sanitaires, comme les centres spécialisés de lutte contre le cancer.

Comme dans beaucoup d’autres pays, le système de santé algérien fait face aux défis des maladies non-transmissibles liées aux nouveaux modes de vie sédentarité, changement des habitudes alimentaires, vieillissement et autres facteurs environnementaux, qui risquent de s’accentuer encore dans le futur.

Le Système des Nations Unies, par le biais de l’OMS ainsi que d’autres agences à savoir l’ONUSIDA, l’UNICEF et le FNUAP, est fier d’accompagner l’Algérie dans ses efforts pour  améliorer l’accès équitable aux soins de santé de qualité.

L’appui du SNU s’inscrit dans le cadre de l’Agenda 2030 pour le Développement Durable, adopté par les gouvernements du monde en 2015 et qui inclut des objectifs (ODD3) et des cibles spécifiques liées à la santé -et au bien être. La cible 3.4, par exemple, vise la réduction d’un tiers d’ici 2030 du taux de mortalité prématurée due à des maladies non transmissibles et de la promotion de la santé mentale et du bien-être, des cibles qui sont davantage d’actualité en temps de pandémie Covid.

La réussite de l’implémentation de l’Agenda 2030 repose sur l’appropriation et la participation active de l’ensemble des acteurs. Je salue les organisations de la société civile, comme l'association d’aide aux cancéreux "El Amel", dont les efforts pour accompagner les malades sur le plan social, psychologique et récréatif est inestimable, aussi bien que le travail en matière de mesures préventives comme le dépistage précoce.

Je saisis cette opportunité pour remercier Monsieur le Ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, le Secrétaire d’Etat chargé de la réforme hospitalière et l’association El Amel pour l’organisation de cet évènement important. Je vous souhaite à tous une conférence fructueuse et le plein succès des travaux au cours des prochains jours.

Je vous remercie de votre attention.

Discours de
Auteur/Auteure
Mr. Eric Overvest
Coordonnateur résident
ONU
Mr. Eric Overvest
Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative
OMS
Organisation mondiale de la santé