COVID-19 : 6ème édition du bulletin de l'information

Ce bulletin retrace l'Appui du Système des Nations Unies en Algérie à la Réponse COVID-19

Le Système des Nations Unies apporte son appui, selon une approche coordonnée inter-agences, au « Plan de Préparation et de Riposte à la Menace de l’Infection Coronavirus COVID-19 » mis en place par le Gouvernement algérien à travers les 5 axes : 

(I) mobilisation de ressources auprès des bailleurs et du secteur privé, notamment dans le domaine des achats, assurés par l’UNICEF, PNUD, OMS, UNFPA, UNODC, ONUSIDA.

(II) appui technique sanitaire au Ministère de la Santé de l’OMS, UNICEF, ONUSIDA, UNFPA;

(III) logistique et achats de kits de dépistage et d’équipements de protection par l'OMS, UNICEF, ONUSIDA, PNUD, PAM ;

(IV) Communication avec la conception et diffusion de matériels permettant de sensibiliser les populations sur l’adoption de comportements pouvant limiter la transmission du COVID par l’OMS, UNICEF, I’UNFPA, UNESCO, PNUD

(V) l’appui aux groupes en situation d’extrême vulnérables, notamment les réfugiés, demandeurs d’asile et les migrants en détresse (UNHCR, OIM, PAM, UNICEF, ONUSIDA, UNFPA). 

Le SNU, en collaboration l’UNECA, a développé une analyse rapide de l’impact du COVID-19 sur la base d’un modèle macroéconomique. L’analyse examine l'ampleur et les principaux enjeux de la crise COVID-19 en Algérie et a permis de développer ses propositions d’appui dans le cadre de la programmation de plans de travail conjoints 2020-2021.

Une étude de l’impact socio-économique cordonnée par le BCR, et sous le leadership technique du PNUD pour obtenir une mesure plus précise de l’impact sur les ménages et les entreprises l’expertise du SNU avec la participation (UNICEF, UNESCO, ONUDI, BIT, PAM).

Situation épidémiologique Le pays connait une tendance graduelle à la baisse de l’épidémie depuis le 20 juillet jusqu’à moins de 150 nouveaux cas par jour le 28 septembre. Le nombre de décès quotidien reste stable, avec une réduction du nombre de personnes prises en charge en soins intensifs depuis le pic de juillet. Cette progression baissière a permis une forte réduction de la pression sur les hôpitaux. Le nombre de nouveaux cas le plus élevé notifié en une journée depuis le début de l’épidémie a été enregistré le 24 juillet 2020 avec 675 cas.

Depuis le 08 août 2020, on a observé une baisse continue et significative du nombre de nouveaux cas PCR+ notifiés. 146 nouveaux cas ont été enregistrés le 28 septembre 2020. Ce chiffre est le plus bas enregistré depuis 76 jours (28 juin 2020). Alger, Oran, Blida et Sétif.

Le bulletin est disponible en Français et en Anglais 

 

Écrit par
Auteur/Auteure
Nadjet Ezzeroug Ezzraimi
Analyste en communication
CINU
Nadjet Ezzeroug photo profile