Droits des femmes : les progrès limités pourraient être perdus à cause du Covid-19, avertit l’ONU

Les conséquences de la pandémie de Covid-19 affectent tout le monde mais sont plus marquées chez les femmes selon l'ONU.

2020 devait être une année importante pour les droits des femmes. « Révolutionnaire », avait même dit l’ONU. Celle du 25ème anniversaire du Programme d'action de Beijing et de l’accélération des mesures en faveur de l'égalité des sexes. Mais en quelques mois, le coronavirus a contraint les Nations Unies à revoir à la baisse leurs ambitions dans ce domaine.

« Avec la propagation de la pandémie de Covid-19, même les gains limités réalisés au cours des dernières décennies risquent d'être annulés », souligne un rapport de l’ONU publié ce jeudi.

Selon ce rapport, près de 60% des femmes dans le monde travaillent dans l'économie informelle, gagnant moins, épargnant moins et risquant davantage de tomber dans la pauvreté en comparaison aux hommes.

« Avec la chute des marchés et la fermeture des entreprises, des millions d’emplois féminins ont disparu », a rappelé le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, dans un message vidéo présentant le rapport. « Parallèlement à la perte d’emplois rémunérés, le travail de soins non rémunéré des femmes a augmenté de façon exponentielle en raison des fermetures d’écoles et des besoins accrus des personnes âgées », a-t-il ajouté. Lire pius

Face à ce constat, M. Guterres a appelé les gouvernements à placer les femmes et les filles au coeur de leurs efforts dans la réponse au Covid-19 et dans la plannication du redressement post-crise.

Portail sur le coronavirus et mises à jour

Les lecteurs peuvent trouver des informations et des conseils sur le nouveau coronavirus (2019-nCoV) fournis par l'Organisation mondiale de la santé et les agences des Nations Unies ici.Pour les nouvelles quotidiennes d'ONU Info, cliquez ici. 

Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative
ONU
Nations Unies